La différence entre un trader et un investisseur

La différence entre un trader et un investisseur

Parfois dans notre quotidien, on a tendance à utiliser les termes trader et investisseur comme s’ils étaient des synonymes. En réalité, il existe une différence énorme entre les deux.

En effet, le trader et l’investisseur sont deux acteurs distincts dans le panorama financier avec des manières d’agir, des visions temporelles et des objectifs différents.

Nous allons aborder dans cet article les principales différences entre le trader et l’investisseur.

La manière d’agir

Ce qui intéresse plus l’investisseur, c’est d’étudier et analyser l’entreprise liée à l’action qu’il entend acheter. Un bon investisseur est celui qui est capable de faire une analyse des fondamentaux d’une entreprise (chiffre d’affaire, stratégie, solvabilité) et pouvoir prévoir si cette dernière est bien placée pour avoir du succès dans les années à venir.

En revanche, le trader analyse l’évolution des courbes de prix, afin de pouvoir acheter (et revendre) les actions qui peuvent lui apporter le plus de profit, c’est-à-dire les actions qui ont une forte probabilité de monter (ou baisser) rapidement. Sa manière d’agir est, par conséquent, liée à un certain dynamisme, avec des transactions plus fréquentes, mais de courte durée.

La vision temporelle

Il ne vous aura pas échappé donc, que la stratégie de l’investisseur est liée au long terme, alors que celle du trader se réfère à une période assez courte, parfois inscrite dans une seule journée.

L’investisseur est patient, il choisi soigneusement les actions des entreprises qui peuvent apporter de grands bénéfices, mais pas tout de suite.

Le trader, en revanche, préfère miser tout sur la rapidité avec laquelle le prix d’une action peut monter et descendre, pour tirer son profit.

En utilisant une métaphore sportive on peut affirmer que l’investisseur est un marathonien, alors que le trader est un sprinteur.

Les deux visions sont, bien évidemment, fonctionnelles pour atteindre leurs objectifs.

Les objectifs

L’objectif de notre marathonien est d’avoir des profits à partir d’un investissement qui, après plusieurs années (1, 2, voire 10 ans), voit s’en ajouter des nouveaux, grâce par exemple aux dividendes ou aux intérêts maturés au fil des années. Donc, comme la petite fourmi qui cumule petit à petit les réserves pour l’hiver, le bon investisseur cumule les avantages et les réinvestit pour arriver finalement à un profit majeur. C’est évident que pendant le cours du temps, les marchés fluctuent, et par conséquent l’investisseur peut perdre de l’argent, mais il a une vision globale, orientée au futur, donc même la perte (temporaire ou non) fait partie du jeu.

L’objectif du trader, en revanche, est de débusquer les actions qui ont la capacité d’augmenter sur le court terme pour pouvoir les revendre et en tirer le profit. C’est pour cette raison que le facteur temporel est important : les prix des actions peuvent fluctuer de manière étonnablement rapide, donc, sans une réaction immédiate, le trader risque de rater une occasion de profit importante.

Le dénominateur commun

Il existe, toutefois, un élément qui est partagé par les deux profiles : le risque.

Investir ou trader restent des opérations qui comportent des risques, c’est pour cette raison qu’il vaut mieux bien se former avant de se lancer !

Alors, quel est le style qu’on doit privilégier ? on vous laisse découvrir la réponse dans la vidéo ci-dessous de Thami Kabbaj.

[youtube id= »H-0KM-qtQGA » width= »100% » height= »340″ position= »center »]

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *